Voyage d’exception, art de l’hospitalité

Le Japon est un pays complexe. Ce pays, qui fut pendant de longues années la seconde puissance économique mondiale, à la nature riche, au peuple optimiste et résilient, mérite qu’on l’envisage de manière subtile, sans en sacrifier les nombreuses nuances et contradictions.

C’est pourquoi je crois au pouvoir de l’immersion et ai créé le concept de la Maison Ōhara-Juku. Fidèle héritière des shukubō – ces retraites au sein de monastères bouddhiques – elle offre aux voyageurs une halte au sein d’une Machiya privative au coeur de Kyoto, où ils pourront notamment découvrir l’art de l’hospitalité japonaise et commencer puis achever leur périple à travers le Japon. Mais plus encore, je m’inspire des dōbōshū, ces moines-artistes qui, à compter du 14e siècle, égayaient le quotidien des shoguns lors de leurs déplacements grâce à leur parfaite maîtrise des arts traditionnels.

Ōhara-Juku ressuscite en quelque sorte, 150 ans après son extinction, ce mouvement artistique en permettant aux voyageurs étrangers de vivre des expériences où les arts et l’essence de la société japonaise se mêlent subtilement.

about

Mon objectif n’est pas de promouvoir un Japon musée, mais d’immerger ces voyageurs dans une multitude d’univers, d’interpréter les charmes de l’archipel et ses trésors cachés. En remontant à la source de chaque chose, en appréciant leur rareté puis en les laissant infuser, avant de les transformer en expériences pour mes clients. Avec Ōhara-Juku, je bâtis également des séjours où les opportunités professionnelles sont arrangées, des rencontres organisées. Je développe un nouveau style de voyages où les sources d’inspirations sont multiples pour les artistes comme pour les autres créatifs, qu’ils soient entrepreneurs, ingénieurs, inventeurs, chercheurs.

Discuter de politique avec un politicien ou d’histoire avec un historien, découvrir l’envers du décor du monde fascinant des geishas en rencontrant une des coiffeuses les plus reconnues de ce milieu, approcher des savoir-faire séculaires de charpentier ou d’artisan papetier, visiter en compagnie d’experts un laboratoire de recherche où sont élaborés des technologies de pointe, une écurie automobile ou encore la Bourse de Tōkyō… Je souhaite qu’Ōhara-Juku donne à mes clients un accès privilégié et sans intermédiaire aux voix et témoignages de ces personnages et figures d’exception.

about

La construction d’un séjour au Japon, quel qu’il soit, est aussi et surtout le résultat d’une discussion, d’une concertation entre Ōhara-Juku et le futur voyageur. Ainsi, l’autre force d’Ōhara-Juku est de prendre en compte et de s’inspirer de toutes les envies des voyageurs, même les plus insolites ou récréatives. À l’instar d’un cabinet d’architecture, je suis entouré d’une équipe aux compétences multiples et aiguisées, avec qui nous pouvons imaginer des activités où par exemple les clients embrasseraient pour quelques heures le quotidien d’un salary man, ou marcheraient dans les pas du héros de L’été de Kikujiro.

Fort d’une décennie passée au sein du milieu universitaire, suivie d’une autre dans la conception de voyages hauts de gamme et culturels, je fédère autour de moi des personnalités convaincues par cette philosophie dérivée des dōbōshū : créer des expériences comme des oeuvres d’art éphémères.

Kunihisa Ōhara
Directeur Ōhara-Juku

about

Nos valeurs

Notre expertise

Nos domaines d’intervention

about

Notre équipe

Kunihisa Ōhara
Directeur

Olivier Berger
Conseiller • Paris

Tomoko Kasai
Conseillère • Tōkyo

Naho yoshida
Conseillère • Kyōto